Mulhouse : Importante opération de police au lycée Roosevelt après une fausse alerte


Une importante opération de police s’est déroulée dans le lycée Roosevelt de Mulhouse (Haut-Rhin), ce mercredi après-midi. Deux appels malveillants annonçant une bombe dans l’établissement ainsi qu’un groupe d’individus armés, seraient à l’origine de cette fausse alerte.

Fin de notre direct, merci de nous avoir suivis. Recevez nos alertes en direct avec l’appli Actu17 pour smartphone.

17h47. « Le préfet remercie les forces de police pour leur intervention rapide et efficace. Il dénonce le comportement irresponsable de l’auteur de cette fausse alerte », peut-on lire dans un communiqué de la préfecture. La procureure de la République a confirmé qu’il s’agissait d’une fausse alerte et a annoncé l’ouverture d’une enquête. L’opération de police a pris fin peu avant 18 heures.

17h38. Les élèves de deux classes n’ont pas pu sortir immédiatement lorsque le proviseur du lycée a ordonné l’évacuation de l’établissement. Plusieurs d’entre eux ont expliqué sur Facebook et par l’intermédiaire de messages à leurs proches, qu’ils étaient confinés sous les tables rapporte Les dernières nouvelles d’Alsace.

17h26. Plusieurs témoins ont évoqué la présence de 5 individus armés qui seraient entrés dans le lycée selon plusieurs médias locaux dont le journal L’Alsace. Les vérifications de la police sont toujours en cours. L’ensemble des élèves sont sortis du lycée sain et sauf sous escorte de la police.

17h21. Selon la procureure de la République Edwige Roux-Morizot, le lycée a reçu deux appels évoquant une bombe dans l’établissement ainsi qu’un « groupe de plusieurs individus qui seraient armés (…) dans les toilettes ».

17h15. Le parquet de Mulhouse dément les informations du journal L’Alsace indiquant qu’une prise d’otage est en cours. Selon nos informations, la piste d’un appel malveillant est étudiée. Des vérifications sont en cours, les policiers du RAID de Strasbourg n’ont pas été sollicités à ce stade.

16h55. Un large périmètre de sécurité a été mis en place alors que la police est sur place. Pour l’heure, peu d’informations ont été communiquées sur cette possible prise d’otages qui se déroulerait au 2ème étage du lycée Roosevelt à Mulhouse selon le journal L’Alsace.

Les policiers auraient été appelés dans un premier temps pour une alerte à la bombe.