Paris : Deux adolescents armés d’un couteau dépouillent des lycéens, la BAC les interpelle


Illustration. (photo NCY/PhotoPQR/Maxppp)

Deux adolescents ont été interpellés par les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) ce vendredi après-midi dans le centre de Paris. Ils venaient de dépouiller plusieurs lycéens en les menaçant avec un couteau.

Trois agressions au couteau en l’espace d’une heure. Les policiers de la BAC du commissariat du centre ont été prévenus vers 16 heures que deux lycéens de 17 ans venaient de se faire voler leur téléphone et une carte bancaire à proximité du lycée Charlemagne, situé dans le quartier Saint-Paul (IVe).

Une description des auteurs armés d’un couteau leur a été donnée. De type africain et mesurant environ 1m70, ils avaient agi avec leur capuche sur la tête pour dissimuler leur visage. Il fallait aller vite pour éviter que le duo ne disparaisse. Un équipage de la BAC s’est rapidement dirigé vers la rue de Rivoli où se trouve une station de métro, non loin du lieu des faits, anticipant ainsi une potentielle fuite des deux complices.

C’est justement sur la célèbre rue qu’ils repèrent deux individus qui correspondent parfaitement à la description donnée. Ils décident de les suivre discrètement. Les deux adolescents se dirigent en courant vers l’Hôtel de ville. Ils sont tendus et regardent sans cesse autour d’eux. Un second équipage de la BAC est alerté et arrive rapidement.

Les suspects s’adressent à un chauffeur de taxi et les policiers décident alors de les interpeller pour éviter de les laisser s’enfuir. Ils n’ont pas vu les fonctionnaires arriver et ont été rapidement menottés, malgré le fait que l’un a tenté de prendre la fuite.

Un couteau d’une quinzaine de centimètres

Les deux agresseurs présumés sont âgés de 16 et 15 ans. Ils vivent dans le XIIIe et le XIIe arrondissement de la capitale. Le plus âgé avait un couteau d’une quinzaine de centimètres dans son manteau ainsi que trois téléphones : les deux qui ont été dérobés aux lycéens et un troisième appartenant à un jeune homme de 19 ans qui s’est présenté entre temps au commissariat, pour déposer plainte. La carte bancaire subtilisée a également été retrouvée.

Les suspects, déjà connus de la police pour des faits similaires, ont été placés en garde à vue. L’enquête a été confiée au commissariat du centre et les suspects doivent être déférés ce dimanche.