Procès Tapie : 5 ans de prison ferme requis pour « escroquerie »


Bernard Tapie arrivant au Tribunal de Paris le 18 mars 2019. (photo MAXPPP/MAXPPP)

L’ancien ministre et homme d’affaire est actuellement jugé pour « escroquerie » dans l’affaire de l’arbitrage controversé de 2008.

Ce lundi, alors que ce tient le procès de Bernard Tapie au tribunal correctionnel de Paris, le ministère public a requis des peines sévères contre les prévenus.

5 ans de prison ferme

Le ministère public a requis cinq ans de prison ferme contre l’homme d’affaire, ainsi que la confiscation de l’ensemble de ses biens. Le magistrat a requis trois ans de prison ferme contre Pierre Estoup, le juge arbitre, et dix mois de prison ferme pour le PDG d’Orange, Stéphane Richard.

Le procès se tient depuis le 11 mars pour « escroquerie » et « détournement de fonds publics ». Bernard Tapie encourt sept ans d’emprisonnement et 375 000 euros d’amende.

La justice lui reproche, ainsi qu’à son ancien avocat Maurice Lantourne, d’avoir organisé un arbitrage « truqué », en concertation avec haut magistrat, Pierre Estoup. Ce dernier faisait partie des trois membres du tribunal arbitral.