Seine-Saint-Denis : Une famille braquée en pleine nuit dans sa maison du Blanc-Mesnil par 4 individus armés


Des malfaiteurs ont fait irruption dans une maison de la rue des Coccinelles au Blanc-Mesnil, en pleine nuit. (capture écran Google)

Un couple et ses deux enfants ont été violemment attaqués par quatre individus armés qui venaient de s’introduire dans leur maison au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), dans la nuit de lundi à mardi. Après avoir séquestré les victimes, les malfaiteurs ont pris la fuite avec de nombreux biens.

INFO ACTU17. Une famille a vécu un terrible calvaire en pleine nuit au Blanc-Mesnil. Peu après minuit, quatre malfaiteurs encagoulés ont fait irruption dans leur maison située rue des Coccinelles, dans un quartier résidentiel, après avoir forcé la porte coulissante de la véranda.

Le couple d’habitants était dans la cuisine lorsqu’il s’est retrouvé face à ses agresseurs. Ces derniers étaient munis d’une arme de poing et de deux bombes lacrymogènes. L’un des malfaiteurs a frappé le père de famille à la tête avec la crosse de son arme à feu avant de le braquer, en lui ordonnant de lui dire où se trouvait ses biens de valeur.

Ils fouillent la maison et s’emparent de bijoux et de téléphones portables

Les quatre membres de la famille ont ensuite été regroupés dans une chambre à l’étage, sous la menace, puis forcés de s’allonger au sol et de ne pas bouger. Les malfaiteurs en ont profité pour fouiller la maison et se sont emparés de bijoux, de plusieurs ordinateurs et téléphones portables, ainsi que d’environ 200 euros en numéraire et d’une carte bancaire.

Avant de quitter les lieux, ils ont pris soin de mettre les téléphones fixes dans l’eau pour les mettre hors d’usage, et ainsi éviter que les victimes ne puissent donner trop rapidement l’alerte.


Le couple a tout de même pu prévenir la police peu après le départ des malfaiteurs. Le père de famille sous le choc comme le reste de la famille, a été légèrement blessé et examiné par les sapeurs-pompiers. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat du Blanc-Mesnil. Le butin exact du vol doit être déterminé.