Val-de-Marne : Des policiers frappés et victimes d’insultes racistes par un couple qui refusait de quitter sa chambre d’hôtel


Un couple s'en est violemment pris à des policiers dans l'hôtel de la gare à Villeneuve-Saint-Georges. (capture écran Google)

Un homme et une femme refusaient de quitter leur chambre d’hôtel à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) malgré la fin de la réservation. Ils ont frappé et mordu plusieurs policiers.

Des insultes et des coups. Voilà à quoi ont été confrontés les policiers ce mardi à Villeneuve-Saint-Georges. Ces derniers ont été sollicités vers 12h40 par une employée de l’hôtel de la gare, situé place Pierre Semard, qui leur a expliqué qu’un couple de clients refusait de quitter sa chambre malgré la fin de sa réservation.

Arrivés devant la chambre des suspects, les policiers leur ont demandé de sortir. Les deux occupants ont refusé et ont insulté les forces de l’ordre : « Mangez vos morts ! Baisez vos morts ! », auraient-ils déclaré, puis « Espèce de sales blancs ! ».

Le gérant de l’établissement est arrivé à son tour et a ouvert la porte de la chambre qui était verrouillée. Le couple a d’abord tenté d’empêcher les policiers d’entrer. Voyant qu’il n’y parvenait pas, l’homme a violemment frappé deux des policiers et s’est rebellé lors de son interpellation, tout en traitant les fonctionnaires de « fils de pute ».

Il mord un policier à la cuisse durant le trajet

Le couple a été interpellé. Pendant le trajet menant au commissariat, le mis en cause a mordu soudainement un autre policier à la cuisse indique une source policière. Les deux interpellés âgés d’une trentaine d’années ont été placés en garde à vue.


Une mesure qui n’a pas calmé cet homme, qui a ensuite frappé violemment un quatrième fonctionnaire en lui portant un coup de coude à la bouche, au cours de sa fouille précédant son placement en cellule.

Quatre et deux jours d’ITT

Au total, cinq policiers ont été blessés au cours de cette intervention. L’un s’est vu attribuer 4 jours d’Incapacité totale de travail (ITT), un autre 2 jours d’ITT. L’enquête a été confiée au commissariat de Villeneuve-Saint-Georges.