Valence : Un homme tue une employée de Pôle emploi puis une salariée à Guilherand-Granges


Illustration. (Manuel Esteban/shutterstock)

Un homme a ouvert le feu sur deux personnes ce jeudi matin, avant d’être interpellé par la police. Les deux victimes sont décédées.

Un homme a tiré dans une agence Pole Emploi à Valence (Drôme) ce jeudi matin vers 9 heures, tuant une employée de 53 ans.

Il s’est ensuite rendu à Guilherand-Granges (Ardèche), dans l’entreprise Faun Environnement, où il a ouvert le feu sur une seconde personne qui a été grièvement blessée. Elle est décédée peu après sa prise en charge par les secours. Cette dernière, âgée de 51 ans, était une employée des ressources humaines de cette société.

Le tireur âgé de 45 ans a ensuite été interpellé, après avoir percuté une voiture de police au niveau du pont Mistral à Valence, lors d’une course-poursuite avec les forces de l’ordre. Il a été placé en garde à vue. Une vidéo montrant l’interpellation du quadragénaire a été diffusée sur les réseaux sociaux.

Les motivations du mis en cause, qui serait inconnu des services de police, restent indéterminées. La piste d’un drame social est étudiée à ce stade selon une source policière à Actu17. Le mis en cause avait travaillé dans la société Faun Environnement en 2010 a indiqué le parquet, cité par La Dépêche. L’assaillant est originaire de Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Jean Castex réagit sur Twitter

« La drame survenu à Valence endeuille le pays tout entier », a réagi le Premier ministre Jean Castex, sur Twitter. « Aux familles et aux proches des victimes, j’adresse mon soutien et les assure de la solidarité de la Nation. Mes pensées accompagnent les personnels de Pôle emploi dans la Drôme dont je partage l’émotion et la tristesse ». « En intervenant avec professionnalisme, sang froid et courage, nos policiers ont à nouveau fait honneur à leur uniforme : qu’ils reçoivent notre gratitude et notre reconnaissance », a ajouté le chef du gouvernement.

« Très émue par le drame qui s’est déroulé ce matin à Valence, toutes mes pensées vont aux proches des victimes et aux agents de Pôle emploi », a écrit la ministre du Travail, Elisabeth Borne.