Vénissieux : Il casse le bras d’un des policiers venus l’interpeller et en frappe un second


Illustration. (Adobe Stock)

Un homme a été difficilement interpellé à Vénissieux (Rhône) alors qu’il était en train de tout casser dans la société où il travaille. Un policier a terminé à l’hôpital avec un bras cassé.


Les policiers de Vénissieux ont été appelés vers 10 heures ce mardi. Un salarié d’une entreprise de la rue André Sentuc était dans un état de colère, en train de commettre des dégradations dans les locaux.

Malgré l’arrivée des forces de l’ordre, l’homme âgé de 21 ans ne s’est pas calmé. Il a porté des coups de poing à l’un des fonctionnaires et a brisé le bras d’un second alors qu’ils tentaient de le maîtriser tant bien que mal.

25 jours d’ITT

Le mis en cause qui est un sans domicile fixe, a été interpellé et placé en garde à vue. Entendu par les enquêteurs de la brigade de sûreté urbaine (BSU), il a reconnu les faits, affirmant qu’il était décidé à en découdre avec les policiers venus l’interpeller.

Le gardien de la paix qui souffre d’une fracture au bras a reçu un certificat mentionnant 25 jours d’Incapacité totale de travail (ITT). L’agresseur a été déféré au parquet jeudi et devait être jugé dans le cadre d’une comparution immédiate ce vendredi.