Yvelines : Un homme de 23 ans poignardé à mort dans la rue à Sartrouville


Illustration Actu17 ©

Un homme âgé de 23 ans a été tué à l’arme blanche à Sartrouville (Yvelines) dans la nuit de samedi à dimanche. Le tueur a pris la fuite. La brigade criminelle est en charge des investigations.

Les secours n’ont pas réussi à sauver la victime. Les faits se sont déroulés dans la cité des Indes de Sartrouville. Un homme de 23 ans a été poignardé à l’abdomen. C’est l’un de ses amis qui a donné l’alerte vers 22h15 depuis la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny raconte Le Parisien.

Les sapeurs-pompiers et le SAMU ont pris en charge le blessé dans un état grave. Une transfusion sanguine a été réalisée pour tenter de le sauver. L’homme est décédé une heure plus tard. A ce stade, les motivations du tueur, qui est recherché par la police, restent à déterminer. L’arme qu’il a utilisée n’a pas été retrouvée.

La brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles a été chargée de l’enquête. Une autopsie sera réalisée en début de semaine prochaine.

Un règlement de comptes ?

Le défunt était connu de la justice pour des faits liés aux stupéfiants ainsi que pour extorsion selon une source proche du dossier citée par le quotidien francilien. S’agit-il d’un nouveau règlement de comptes ? Les enquêteurs n’en ont pas encore la certitude.

Un dispositif de police a été mis en place afin de permettre aux enquêteurs de procéder à des constatations sur place. Une opération qui s’est déroulée dans le calme, même si un homme a été interpellé après avoir invectivé les forces de l’ordre. Il s’est rebellé et a blessé un fonctionnaire, avant d’être placé en garde à vue.

Mise à jour : Droit de réponse de la famille du défunt en date du 12 mars 2021 :

« En application de l’article 11 du Code de procédure pénal, l’enquête est en cours et soumise au secret de l’instruction. Aucun élément ne permet d’attester que feu Monsieur Mehdi B. était connu des services de police pour trafic de stupéfiants, ou pour proxénétisme.

A ce stade de l’enquête, les circonstances de son décès ne sont pas encore établies. Nos clients, les membres de la famille du défunt souhaitent préserver sa mémoire. Il est donc important de cesser toutes allégations et toutes suppositions concernant les circonstances du décès, et l’histoire personnelle de Mehdi B. afin de permettre à la famille de faire le deuil paisiblement. »