Affaire Vincent Lambert : La cour d’appel ordonne la reprise des traitements


La cour d’appel de Paris a ordonné ce lundi soir la reprise des traitements de Vincent Lambert.

La cour d’appel de Paris qui avait été saisie par les parents de Vincent Lambert, a décidé d’ordonner la reprise des traitements du patient ce lundi soir. Ils avaient été arrêtés dans la matinée.

La cour « ordonne à l’État français (…) de prendre toutes mesures aux fins de faire respecter les mesures provisoires demandées par le Comité international des droits des personnes handicapées [organisme des Nations unies] le 3 mai 2019 tendant au maintien de l’alimentation et l’hydratation » de Vincent Lambert, peut-on lire dans cette décision.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) avait rejeté une requête des parents ce lundi après-midi. Vincent Lambert, tétraplégique âgé de 42 ans, est en état végétatif depuis un accident de la route en 2008.