Affrontements entre bandes rivales et tentative d’homicide à Ris-Orangis et à Évry, 36 interpellations


Illustration. (photo Joël Philippon/PhotoPQR/Le Progrès/Maxppp)

Les violents affrontements entre bandes rivales se sont enchaînés au cours du week-end à Ris-Orangis et à Évry (Essonne), faisant plusieurs blessés. 36 personnes ont été interpellées dont des mineurs.


Week-end chargé pour les forces de l’ordre dans l’Essonne. Vers 18h30 vendredi soir, alors que le couvre-feu venait de débuter, les policiers ont reçu des appels au « 17 » suite à des regroupements suspects de jeunes dans le quartier du Plateau à Ris-Orangis.

Craignant un affrontement entre bandes rivales, les policiers se sont rapidement déplacés. Plusieurs dizaines d’individus ont pris la fuite. 14 d’entre eux âgés de 15 à 19 ans (huit sont mineurs) ont été interpellés. La majorité venait du quartier du Champtier du coq à Évry avec l’intention d’en découdre précise une source policière.

Ils tentent d’écraser les victimes avec leur voiture

Nouveaux appels vers 20h45, cette fois à Évry. Il s’agissait de faits bien plus graves. Deux individus à scooter venaient d’être poursuivis puis percutés par une voiture, dans la rue Jasmin. Les agresseurs se trouvaient à bord d’au moins trois véhicules. Ils ont tenté d’écraser les deux victimes tombées au sol mais n’y sont pas parvenus, gênés par le scooter se trouvant par terre. Les agresseurs sont ensuite sortis pour les rouer de coups. Devant l’intervention de riverains, ils ont finalement décidé de prendre la fuite selon cette même source.

Âgées de 16 ans, les deux victimes ont été prises en charge par les secours et transportées à l’hôpital. Leur état de santé n’inspire toutefois pas d’inquiétude mais nul doute qu’ils ont échappé au pire. L’un des deux – moins gravement blessé – s’est d’ailleurs enfui de l’établissement hospitalier… avant d’être retrouvé par les policiers de la BAC. Le fuyard a refusé de s’exprimer auprès des forces de l’ordre et a été récupéré par sa famille.


Dans le même temps, les policiers se sont lancés à la recherches des voitures des agresseurs. L’un a été localisé peu après minuit dans le quartier du Plateau à Ris-Orangis. Les trois occupants ont été interpellés et placés en garde à vue.

Une rixe à la barre de fer samedi soir

Un nouvel affrontement violent s’est produit dans la soirée de samedi, dans le quartier du Petit-Bourg à Évry. Une vingtaine d’individus venant de Ris-Orangis ont débarqué avec des objets contondants, notamment des barres de fer, pour en découdre avec les jeunes du quartier. La police municipale est intervenue pour disperser les protagonistes. Des renforts ont permis l’interpellation de 16 suspects. Deux jeunes venant de Ris-Orangis ont été blessés et transportés à l’hôpital.

Au total, 36 personnes ont été interpellées au cours de ces multiples faits. Dix doivent être jugés ce lundi dans le cadre d’une comparution immédiate au tribunal correctionnel d’Évry et deux autres sont désormais poursuivis pour tentative d’homicide.