Al-Qaïda menace de nouveau Charlie Hebdo pour avoir réédité des caricatures de Mahomet


La Une de Charlie Hebdo ce 1er septembre 2020.

Dans une lettre diffusée ce vendredi 11 septembre, l’organisation terroriste Al-Qaïda menace de nouveau le journal satirique pour avoir republié des caricatures de Mahomet.

Alors que le procès des attentats de janvier 2015 se déroule actuellement à Paris, Al-Qaïda a une nouvelle fois menacé l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, indique le groupe américain Site, spécialisé dans la surveillance des organisations djihadistes.

Le journal français avait publié des rééditions des caricatures du prophète Mahomet lors de son édition du 1er septembre. Ces mêmes dessins avaient fait de l’hebdomadaire satirique, la cible des terroristes en 2015.

L’attaque qui a fait 12 morts et 11 blessés « n’était pas un incident ponctuel » prévient l’organisation terroriste dans sa lettre. Un appel similaire avait déjà été publié par Al-Qaïda suite à la Une de Charlie Hebdo post-attentat, le 13 janvier 2015, rappelle le journaliste de France 24, Wassim Nasr.

Le procès historique des attentats de janvier 2015 qui se tient sous haute surveillance à Paris, doit s’achever le 10 novembre. « Nous ne nous coucherons jamais. Nous ne renoncerons jamais », a souligné Riss, le directeur de la publication de Charlie Hebdo, à la veille du procès.