Annecy : Après avoir causé un grave accident de la route, il va déposer plainte pour le vol de sa voiture


Illustration Actu17 ©

Pour tenter d’échapper à ses responsabilités après avoir causé un grave accident de la route, un chauffard s’est présenté au commissariat en affirmant que son véhicule avait été volé.

Sûr de lui, un homme âgé d’une trentaine d’années s’est présenté au commissariat de police pour déposer plainte pour le vol de son véhicule, ce vendredi. Sauf que les policiers ont rapidement vu que le véhicule en question était impliqué dans un accident grave de la circulation, survenu à Annecy (Haute-Savoie).

Les fonctionnaires n’ont pas cru un mot du récit du trentenaire qui a été interpellé et placé en garde à vue. Défavorablement connu des services de police, il est soupçonné d’être à l’origine de l’accident.

La veille vers 8 heures du matin, il aurait percuté deux voitures sur l’avenue de Brogny, en centre-ville. Le choc a été violent. Le pare-brise du véhicule a éclaté et les airbags se sont déclenchés, relate France 3.

Plusieurs blessés dans l’accident

Les deux automobilistes percutés par le chauffard, qui se rendaient à leur travail, ont été blessés. Ils ont dû être transportés au Centre hospitalier Annecy Genevois et se sont vu délivrer 5 jours d’Incapacité totale de travail (ITT) chacun.


Du côté du véhicule en cause, quatre des cinq individus qui se trouvaient à bord ont pris la fuite. Vraisemblablement de retour d’une soirée « festive », ils ont abandonné sur place la passagère avant, une jeune femme d’une vingtaine d’années. Blessée dans la collision, elle a dû être hospitalisée.

Un appel à témoins

Le propriétaire du véhicule impliqué s’est vu délivrer une convocation et devra répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel. Il est poursuivi pour « non maîtrise de son véhicule, mise en danger de la vie d’autrui » et « délit de fuite ».

En parallèle, l’enquête se poursuit. La police d’Annecy a lancé un appel à témoins pour retrouver les trois passagers en fuite, ou entendre d’éventuels témoins. Les enquêteurs peuvent être joints au numéro 04 50 52 32 00.