Ardèche : Une patrouille de police tombe sur trois malfaiteurs en train d’attaquer une agence de La Poste


L'agence de La Poste à Privas a été la cible d'une attaque la nuit dernière.

Les malfaiteurs étaient en pleine action dans la nuit de dimanche à lundi, lorsqu’ils ont été dérangés par une patrouille de police.

Cette nuit n’avait rien d’inhabituelle pour les policiers de la police-secours de Privas (Ardèche). C’était jusqu’au moment où ils sont tombés sur trois hommes en train d’attaquer une agence de La Poste vers 1 heure du matin, sur l’avenue de l’Europe.

Les fonctionnaires ont d’abord aperçu un camion benne Iveco qui faisait des va-et-vient devant l’établissement. Plutôt étrange en pleine nuit alors que le confinement est toujours en vigueur dans le pays. Ils ont décidé de s’approcher et ont alors compris que trois malfaiteurs étaient en train de dérober le distributeur à billets (DAB) de l’agence.

En voyant les policiers, le trio a rapidement abandonné le camion et s’est engouffré dans une voiture avant de disparaître à pleine vitesse. Malgré l’alerte qui a été donnée, ils n’ont pas pu être interceptés.

Le distributeur a été arraché

Le camion avait encore le moteur allumé, signe que les malfaiteurs n’ont pas perdu un instant. Le véhicule venait d’être utilisé comme bélier, pour foncer sur la vitrine de l’établissement. Les voleurs avaient réussi à arracher le distributeur en accrochant un câble dessus, qui était aussi attaché au camion. Ils ne sont néanmoins pas parvenus à sortir l’imposant boitier de l’agence, bloqué par un gros radiateur en fonte tombé au milieu de la pièce au moment où la vitrine a éclaté.

Des constatations ont été réalisées sur place ainsi que dans le camion, à la recherche d’empreintes notamment, qui permettraient de confondre les malfaiteurs. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de la ville. Les policiers vont exploiter les images de vidéosurveillances. L’agence a déposé plainte.

Deux autres attaques similaires

D’autres attaques du même type ont été commises ces derniers jours dans le même secteur. Dans la nuit du 25 au 26 novembre, le Crédit Mutuel de Loriol-sur-Drôme a été visé. Puis dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, c’est La Poste de Vogüé qui a été prise pour cible. Les malfaiteurs étaient là aussi repartis sans le moindre butin. Il pourrait en tout cas s’agir de la même « équipe » à chaque fois. Les enquêteurs devront le déterminer.