Arles : Un dealer interpellé, un policier sérieusement blessé et 24 voitures brûlées


Illustration. (shutterstock)

Pas moins de 24 voitures ont été incendiées à Arles (Bouches-du-Rhône) dans la nuit de samedi à dimanche. Les policiers avaient interpellé quelques heurs plus tôt un dealer présumé dans le quartier du Trébon. Ce dernier a sérieusement blessé un fonctionnaire. Ces multiples incendies volontaires seraient des représailles liées à cette arrestation.

Les policiers du commissariat d’Arles ont réalisé une opération anti-stupéfiants ce samedi soir. La situation a viré à la violence lorsque les forces de l’ordre ont interpellé un trafiquant présumé vers 21h30. Ce dernier s’est débattu et violemment rebellé, hurlant pour que des habitants s’opposent à son arrestation. L’homme a également blessé un fonctionnaire.

Une trentaine d’individus s’en sont alors pris aux policiers en leur jetant des projectiles. Les forces de l’ordre ont utilisé une dizaine de grenades lacrymogènes pour se dégager, ainsi que leur lanceur de balle de défense (LBD). Le mis en cause a été ramené au commissariat puis placé en garde à vue.

Le fonctionnaire qui a été blessé au niveau de l’épaule, s’est vu prescrire 21 jours d’Incapacité totale de travail (ITT) à l’hôpital. En outre, une voiture de police a été dégradée durant les affrontements. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de la ville.

Des voitures brûlées au centre-ville

La nuit a ensuite été longue pour les policiers et les sapeurs-pompiers. De nombreux véhicules – 24 au total – ont été incendiés à différents endroits du centre-ville : sur le parking Portagnel, ainsi que sur la place Gabriel-Péri et dans le quartier de Trinquetaille.

La piste d’actes volontaires a rapidement été confirmée. « Les complices de ce dealer auraient agi en représailles de son interpellation, puisqu’elle a freiné leur trafic », glisse une source proche du dossier. Une seconde enquête a été ouverte pour identifier les auteurs de ces incendies qui étaient sur des deux-roues pour se déplacer plus rapidement. Les vidéosurveillances de la commune ont notamment été exploitées.