Attaque terroriste au couteau à Londres : l’assaillant abattu par la police, au moins 3 blessés


L'assaillant a été abattu par la police. (capture écran vidéo @manlykchohan/@iChrisyoo)

Un homme armé d’un couteau a attaqué plusieurs passants à Londres (Royaume-Uni) ce dimanche après-midi, dans le quartier de Streatham situé dans le sud de la capitale britannique. Il a été abattu par la police. Deux victimes ont été poignardées, l’une est entre la vie et la mort. Une troisième personne a été blessée lors de l’intervention de la police.

Fin de notre direct. Merci de nous avoir suivis. Recevez nos alertes en direct avec l’appli Actu17 pour smartphone.

23h46. Le pronostic vital de l’homme âgé d’une quarantaine d’années, grièvement blessé par l’assaillant, n’est plus engagé.

22h54. Avant d’être condamné fin 2018, Sudesh Amman avait aussi fait part de son souhait de mener une attaque terroriste. Il avait également incité sa petite amie à décapiter ses parents.

22h12. Lorsque le terroriste, Sudesh Amman, avait été condamné à la fin de l’année 2018, le commandant Alexis Boon, alors à la tête du commandement antiterroriste de la police métropolitaine (la police de Londres) avait fait part de sa dangerosité : « Sa fascination pour la mort au nom du terrorisme était évidente dans un bloc-notes que nous avons récupéré chez lui. Amman avait griffonné ses « objectifs de vie » dans le bloc-notes et, en haut de la liste, au-dessus des activités familiales, figurait la mort en martyr et le fait d’aller à « Jannah » (la vie après la mort, ndlr) ».


21h57. Le terroriste se nomme Sudesh Amman et était âgé de 20 ans. Il était âgé de 18 ans en 2018 lorsqu’il a été condamné puis écroué pour 13 infractions terroristes différentes selon le Guardian. Il était actuellement étudiant à l’université.

Il aurait partagé un magazine d’Al-Qaïda dans un groupe WhatsApp où se trouvaient des membres de sa famille et aurait déclaré à ses frères et sœurs que « l’État islamique est là pour rester », selon le quotidien anglais. Au moment de l’attaque, il venait de sortir prison (à lire ci-dessous).

Sudesh Amman (photo Metropolitan police)

21h45. L’assaillant venait de sortir de prison où il avait purgé une peine pour des infractions terroristes rapporte la BBC. Il avait été libéré en janvier dernier, a priori il y a environ une semaine, après avoir purgé moins de la moitié de sa peine de trois ans et 4 mois de prison, notamment pour avoir possédé du « matériel d’extrémiste » précise SkyNews.

20h36. Les autorités estiment qu’il s’agit d’un attentat « de nature islamiste ». L’assaillant portait sur lui un faux engin explosif indique la police. L’homme était surveillé par les services de police.

L’un des trois blessés dont le pronostic vital est engagé est un homme, il a été poignardé tout comme une femme dont les jours ne sont pas en danger. La troisième victime qui a été légèrement blessée, a été touchée probablement par des éclats de verre suite aux tirs des policiers sur l’assaillant.

19h35. L’assaillant était sous étroite surveillance de la police au moment où il est passé à l’acte selon les informations du média anglais SkyNews.

19h04. Trois victimes ont été blessées selon un dernier bilan donné par la police. L’une des victimes est entre la vie et la mort et la seconde a été conduite à l’hôpital pour des blessures légères. La troisième personne blessée a été amenée à l’hôpital et ses jours ne sont pas en danger.


18h15. Plusieurs témoins cités par des médias anglais expliquent que l’assaillant était armé d’une « machette » et portait des « cartouches d’argent » sur la poitrine.

16h58. Au moins deux victimes ont été blessées dans cette attaque indique la police précisant « attendre des nouvelles de leur état de santé ».

16h57. La police annonce que l’assaillant est décédé. Il a été neutralisé par balle « vers 14 heures ».

16h00. L’assaillant armé d’un couteau a poignardé plusieurs passants vers 14h00 (heure locale, 15 heures à Paris) avant d’être neutralisé par balle par la police en pleine rue. L’attaque s’est déroulée sur la Streatham High Road, la route principale reliant Londres à Brighton.

La police a confirmé qu’il y avait plusieurs blessés sans préciser le nombre exact à ce stade. Les autorités ont rapidement annoncé qu’il s’agissait d’un acte terroriste.

De nombreuses ambulances sont sur place et un périmètre de sécurité a été mis en place par la police. Sur plusieurs vidéos de témoins diffusées sur les réseaux sociaux, il est possible de voir que l’assaillant porte ce qui pourrait être une ceinture d’explosifs, qui pourrait être factice.

Un « incident lié au terrorisme »

« À ce stade, nous pensons qu’un certain nombre de personnes ont été poignardées. Les circonstances sont en cours d’évaluation ; l’incident a été déclaré comme étant lié au terrorisme », a écrit la police sur Twitter.