Au moins 70 morts dans des attaques djihadistes visant des villages au Niger


Des militaires au Niger en 2013. (photo Katya Tsvetkova / shutterstock)

Au moins 70 villageois ont été tués dans des attaques djihadistes contre deux villages au Niger, à la frontière ouest avec le Mali.

Des attaques djihadistes ont fait des dizaines de morts au Niger ce samedi selon deux sources sécuritaires citées par The Guardian.

49 villageois ont été tués et 17 autres personnes blessées dans le village de Tchombangou. Selon un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur du Niger qui s’est également exprimé sous couvert d’anonymat, près de 30 autres villageois ont été tués dans le village de Zaroumdareye.

Six Français tués en août

Le Niger a subi de nombreuses attaques djihadistes menées par des groupes liés à Al-Qaïda et l’État islamique (EI) ces derniers mois. Six Français ainsi que leur guide et leur chauffeur ont été assassinés en août dernier par des terroristes armés. L’attaque avait été revendiquée le mois suivant par l’EI.

Ces attaques sanglantes surviennent alors que deux militaires français de l’opération Barkhane ont été tués au Mali ce samedi matin par l’explosion d’un engin explosif improvisé. Trois autres soldats français avaient été tués dans des circonstances similaires lundi.