27 migrants sont morts après le naufrage d’une embarcation au large de Calais

Des migrants arrivant de Turquie sur l'île de Lesbos en Grèce, en octobre 2015. (Illustration/Nicolas Economou/shutterstock)

27 migrants sont décédés ce mercredi dans le naufrage d’une embarcation dans la Manche, au large de Calais (Pas-de-Calais). Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé qu’il se rendait sur place.

Mise à jour 00h00 : Le bilan a été revu à la baisse, 27 personnes sont décédées.

Une embarcation de migrants qui tentait de rejoindre le Royaume-Uni a sombré au large de Calais, en début d’après-midi. Le dernier bilan fait état de 31 morts a annoncé Gérald Darmanin. Cinq femmes et un enfant font partie des victimes. Il y avait a priori 34 personnes au total à bord de cette embarcation a précisé le ministre. 31 personnes sont donc décédées, deux autres sont hospitalisées avec un pronostic vital engagé, et une autre est recherchée. Quatre passeurs présumés ont été interpellés a aussi annoncé Gérald Darmanin.

« Vers 14 heures, un pêcheur a signalé la découverte d’une quinzaine de corps flottant au large de Calais. Un bâtiment de la Marine nationale a repêché plusieurs corps, dont cinq personnes décédées et cinq inconscientes, selon un bilan provisoire », a détaillé la place Beauvau dans un premier communiqué.

Des recherches sont actuellement en cours avec l’appui de deux hélicoptères, un patrouilleur de la Marine nationale, une vedette côtière de surveillance maritime et un canot de sauvetage, a annoncé la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Le parquet de Dunkerque a annoncé l’ouverture d’une enquête pour « aide à l’entrée au séjour irrégulier en bande organisée » et « homicide involontaire aggravé ». L’embarcation était partie des environs de Dunkerque selon Le Parisien.

La préfecture maritime a comptabilisé la semaine dernière 31 500 tentatives de départ vers la Grande-Bretagne et 7800 migrants sauvés, depuis le début de l’année.