Bas-Rhin : Un enseignant de primaire accusé d’attouchements sexuels sur 8 fillettes


Illustration. (Shutterstock)

Accusé d’attouchements sexuels sur huit fillettes, un enseignant âgé de 29 ans a reconnu les faits.


Trois familles ont déposé plainte à la gendarmerie de Drulingen (Bas-Rhin) ce vendredi après-midi. Elles étaient accompagnées de leur jeune fille, scolarisée en CM1-CM2, à l’école de Goerlingen. Les trois dépositions ont visé le même enseignant, âgé de 29 ans.

Pour recueillir les récits des trois victimes, les gendarmes ont utilisé le dispositif « Amélie ». « L’enfant est accueilli par un gendarme en civil qui ne prend pas de notes. L’entretien est filmé, ce qui permet à une vraie conversation de s’engager sans stress, la situation étant suffisamment traumatisante comme ça », a confié le commandant Dumas de la brigade de Saverne, interrogé par France 3.

Placé sous contrôle judiciaire

Interpellé le soir même et placé en garde à vue, l’enseignant a rapidement reconnu les faits. Ce dernier qui est titulaire à l’école de Goerlingen depuis la rentrée, a été laissé libre sous contrôle judiciaire avec l’interdiction d’entrer en contact avec des mineurs.

Les premiers éléments de l’enquête ont montré qu’au moins huit fillettes âgées de 9 à 11 ans auraient été victimes d’attouchements de la part de cet enseignant. Le rectorat de Strasbourg a annoncé que le mis en cause avait été suspendu de ses fonctions.

Une remplaçante a été nommée dès lundi et une psychologue ainsi qu’une infirmière ont été dépêchées à l’école pour prendre en charge les élèves ou les adultes qui le souhaitent.