Bastia : 2 charges explosives découvertes devant des bâtiments publics, le parquet antiterroriste saisi


Illustration Actu17 ©

Deux charges explosives ont été découvertes à Bastia (Corse) ce lundi, devant une trésorerie au nord de la ville et devant la direction départementale des finances publiques quelques heures plus tard. Le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête.


Les autorités prennent très au sérieux cette inquiétante découverte ce lundi 1er avril à Bastia. Une première charge explosive a été découverte à la trésorerie de Bastia centre en début d’après-midi. Elle avait été déposée sur l’une des fenêtres du bâtiment.

L’ensemble du personnel a alors été évacué et les démineurs de la sécurité civile sont intervenus. La charge était constituée d’une centaine de grammes de tolite selon une source judiciaire. Il s’agit d’un explosif à usage militaire fabriqué à partir de TNT.

Une seconde charge du même type a été découverte quelques heures plus tard devant la direction départementale des finances publiques. Les démineurs sont de nouveau intervenus.

Le président de la République en déplacement en Corse jeudi

Les faits se produisent alors qu’Emmanuel Macron doit se rendre en Corse dans trois jours.

L’enquête avait initialement été confiée à la police judiciaire a précisé la procureure de la République de Bastia, Caroline Tharot. Mais la section antiterroriste du parquet de Paris a indiqué qu’elle s’était saisie de l’enquête.

« Attaquer un centre des impôts, c’est attaquer la République »

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a condamné « fermement cette tentative d’attaque lâche contre un centre des finances publiques ». « Attaquer un centre des impôts, c’est attaquer la République. Je souhaite que les auteurs soient retrouvés et punis » a-t-il écrit sur Twitter.