Beauvais : Grièvement blessée par un jet de pavé à la tête, une policière a reçu une décoration


Floriane a reçu le diplôme de la Médaille d'honneur de la police nationale des mains de son directeur général, Frédéric Veaux. (photo police nationale)

Une policière de 22 ans avait été grièvement blessée en mars dernier à Beauvais (Oise), lors d’une intervention. Elle a reçu une distinction des mains du directeur général de la police nationale (DGPN), Frédéric Veaux.


Floriane, adjointe de sécurité (ADS), avait été grièvement blessée le 24 mars dernier dans la cité des Fleurs, à Beauvais (Oise) après avoir reçu un pavé au niveau de la tête, au cours d’une intervention.

Le directeur général de la police nationale (DGPN) lui a remis le diplôme de la Médaille d’honneur de la police nationale. La décoration lui sera remise « à Beauvais lors de la cérémonie annuelle en hommage aux policiers morts pour la France et victimes du devoir », précise la police nationale. La cérémonie n’a pu être réalisée plus tôt à cause de la crise sanitaire du coronavirus.

L’enquête est toujours en cours

Les faits s’étaient déroulés le mardi 24 mars dernier, durant la période de confinement. Vers 17 heures, dans la cité des Fleurs de Beauvais, l’équipage de police dans lequel se trouvait Floriane avait effectué un contrôle de plusieurs individus qui étaient regroupés.

Elle avait alors reçu un pavé sur la tête, avant d’être héliportée dans un état grave au centre hospitalier d’Amiens, pour être opérée.


Trois individus avaient été interpellés peu après ces violences. L’un qui avait refusé le contrôle, a écopé d’une peine de 10 mois de prison avec sursis. L’enquête confiée à la police judiciaire est toujours en cours pour retrouver le ou les auteurs de ces jets de pavés.

« Merci à mes collègues qui m’ont toujours soutenue »

« Je remercie tous les anonymes pour leurs courriers, les messages de soutien sur les réseaux sociaux qui m’ont beaucoup touchée. Merci à mes collègues qui m’ont toujours soutenue de jour comme de nuit ainsi qu’à l’ensemble de ma hiérarchie », a écrit la policière.

« Afin de revenir plus forte et plus motivée, je prends actuellement quelques mois de repos, je suis impatiente de retrouver mon métier que j’aime passionnément », a-t-elle ajouté.