Belfort : Un pompier mis en examen pour viol sur deux mineurs, sa conjointe retrouvée morte


Illustration (Mike Fouque / Shutterstock)

Un pompier professionnel âgé de 42 ans exerçant dans le Territoire de Belfort a été mis en examen ce vendredi dans une enquête portant sur des faits d’agression sexuelle et viol commis sur deux mineurs.


Les victimes appartiennent à l’entourage familial du mis en cause. Elles étaient âgées de 7 à 9 ans au moment des faits explique France Bleu. Dans cette enquête ouverte pour agression sexuelle et viol, un pompier professionnel de 42 ans qui exerce dans le Territoire de Belfort a été mis en examen ce vendredi.

Le quadragénaire a reconnu les faits et a été placé en détention provisoire a annoncé le parquet de Belfort dans un communiqué, ajoutant que les deux victimes n’étaient « pas les enfants du couple ». Un signalement réalisé par leur entourage est à l’origine de cette enquête.

Les investigations ont été confiées à la Brigade de recherches de la gendarmerie de Belfort. Les gendarmes cherchent à déterminer s’il n’y aurait pas d’autres victimes. Le mis en cause est également père de famille. Ce dernier a été interpellé à Tignes (Savoie) ce mercredi avant d’être placé en garde à vue, puis transféré à Belfort. Il a été déféré ce vendredi soir à un juge du pôle de l’instruction de Montbéliard précisent nos confrères.

La femme du mis en cause se serait suicidée

L’affaire dramatique est également au centre d’une autre tragédie qui a eu lieu ce samedi. Une femme a été mortellement percutée par un train, vers 7h40 à hauteur d’un passage à niveau, à Valdoie (Territoire de Belfort). Le train aurait tenté d’avertir cette femme en klaxonnant, afin qu’elle ne reste pas sur les rails. Mais le conducteur n’a pas été en mesure de s’arrêter assez vite. Cette femme est décédée.


Une enquête a été ouverte et confiée à la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Territoire de Belfort. Les investigations ont rapidement montré que la victime de 34 ans était la femme du pompier mis en examen. Cette dernière n’aurait pas supporté les poursuites judiciaires visant son mari.