Béziers : Le bâtonnier et doyen de l’Ordre des avocats incarcéré pour escroquerie.


Illustration (Adobe Stock)

Son épouse a également été placée en détention provisoire.


Vendredi 21 décembre, à l’issue de sa garde à vue, l’ancien bâtonnier de Béziers et doyen de l’Ordre des avocats Me Jean-Christophe Guigues a été incarcéré. Lui et sa femme sont mis en examen dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour « escroquerie, faux et usage de faux, abus de confiance, extorsion, exercice illégal de la profession de banquier et blanchiment d’argent ».

Les avocats restent sans voix

Selon Midi-Libre qui révèle l’information, le microcosme des avocats de Béziers reste muet sur cet événement. D’après l’un d’entre-eux, qui a souhaité garder l’anonymat : « Me Guigues renvoyait une image de bon père de famille, d’un homme désintéressé, garant d’une déontologie et d’une humanité sans faille. Il était respecté et respectable. C’est d’ailleurs ce qui lui a valu d’être élu bâtonnier en 2008. Cette nouvelle est affligeante et choquante ».

Une enquête au long cours

Les limiers de la Police Juduciaire n’ont pas chômé sur ce dossier. L’enquête, qui a duré un an, a été initiée à la suite d’une alerte aux autorités de la part de ses deux associées. Me Annabel Calas-David et Nora Annovazzi avaient déposé plainte après avoir découvert des mouvements suspects. Selon une source policière, les enquêteurs ont mené une perquisition au cabinet de Me Guigues, qui s’est avérée « fructueuse ».

L’enquête se poursuit, sous la direction de juges d’instruction.