Bordeaux : Thomas, 24 ans, a été poignardé à mort pour une cigarette


Les victimes se trouvaient place Saint-Projet à Bordeaux lorsque les faits se sont produits. (capture écran Google view)

Thomas Michelin a été tué d’un coup de couteau en plein cœur ce samedi soir sur la place Saint-Projet, dans le centre de Bordeaux (Gironde). Trois suspects ont été déférés et mis en examen. Une information judiciaire pour meurtre et tentative de meurtre a été ouverte.

Tout est allé très vite ce samedi soir vers 22 heures à Bordeaux. Thomas Michelin, 24 ans, était avec son frère âgé de 18 ans et plusieurs amis. Ils ont décidé d’acheter des sandwich et des bières, puis de s’installer sur la place Saint-Projet. Ces derniers ont aussi partagé des boissons avec un couple de sans-abris explique Sud-Ouest.

C’est alors que trois sans domicile fixe se sont approchés du groupe. Ces deux hommes et cette femmes étaient alcoolisés, ils ont réclamé une cigarette aux amis de Thomas.

Face à leur refus, les trois sans-abris se sont énervés et auraient tenté de se saisir de l’une des bouteilles de bière du groupe. L’un des trois SDF aurait aussi tenu des propos désobligeants à l’encontre de l’une des femmes du groupe.

Poignardé au thorax, il décède malgré l’intervention des secours

La situation a dégénéré en quelques secondes et une bagarre a éclaté. Les deux hommes sans-abris ont alors exhibé des couteaux. Thomas Michelin a été poignardé au thorax, en plein cœur, et s’est effondré.


Les sapeurs-pompiers et le SMUR l’ont rapidement pris en charge mais il est malheureusement décédé dans le véhicule qui le conduisait à l’hôpital. Père de famille, il habitait La Genétouze, un village du sud de la Charente-Maritime, depuis quelques temps.

Le frère de la victime décédée, a été blessé, tout comme un autre membre du groupe d’amis âgé de 18 ans. Conduits à l’hôpital, ils ont pu ressortir au cours du week-end et se sont vu attribuer plusieurs jours d’ITT (Incapacité totale de travail).

Deux couteaux retrouvés

« Ça a été très violent. On les voit tous les jours ces sans-abri. Ils sont agressifs et emmerde tout le monde », a déclaré un témoin, Pierre, au journal Le Parisien.

Dans le même temps, les policiers arrivés sur place ont interpellé les trois agresseurs présumés. Deux couteaux ont été retrouvés sur ces derniers, dont l’un sur la femme du groupe, qui l’aurait ramassé au sol.

Les trois suspects mis en examen, deux ont été écroués

Les trois mis en cause âgés de 25, 28 et 32 ans ont été placés en garde à vue et déférés ce lundi. Le parque de Bordeaux a ouvert une information judiciaire pour « meurtre » et « tentative de meurtre » visant les deux hommes, qui sont déjà connus de la police et de la justice, ainsi que pour « modification d’une scène de crime ou de délit » à l’encontre de la femme.

Les deux premiers ont été placés en détention provisoire, la troisième sous contrôle judiciaire.