Brésil : Un enfant de 3 ans sauve son ami en train de se noyer dans la piscine de ses parents


Un enfant de 3 ans a sauvé la vie de son du même âge qui était en train de se noyer dans une piscine. (capture vidéo Poliana Console de Oliveira)

Un garçonnet est devenu un véritable héro au Brésil, depuis que sa mère a publié une vidéo le montrant en train de sauver la vie de son ami.

Un enfant de 3 ans, Arthur, a sauvé de la noyade son ami Henrique, du même âge, rapporte le média brésilien SF Notícias. Tous les deux se trouvaient seuls au bord de la piscine du domicile du petit Arthur, situé à Itaperuna au Brésil. Pour attraper une bouée qui flottait sur l’eau, Henrique s’est penché un peu trop et a chuté. Il a coulé à pic.

Sur la séquence filmée au début du mois d’août par une caméra de surveillance de l’habitation, on peut voir que l’enfant est en difficulté, la tête immergée, et qu’il ne parvient pas à remonter à la surface. Mais le drame a été évité grâce à l’intervention d’Arthur. Muni de ses brassards, le garçonnet n’a pas ménagé ses efforts pour secourir son ami. En quelques secondes, il a extirpé Henrique de l’eau, lui sauvant la vie.

La mère d’Arthur, Poliana Console de Oliveira, a publié la vidéo sur Facebook. Dans le message qui l’accompagne, elle explique que l’accident s’est produit à cause de trente secondes d’inattention. Elle tient aussi à mettre en garde les propriétaires de piscine qui ont des enfants.

Peu avant l’accident, Henrique est sorti de la maison pour rejoindre son ami, sans prévenir sa mère. Poliana Console de Oliveira témoigne à Arthur son amour et le qualifie de « vrai héros », « héros de la vraie vie, ma fierté ». Et la qualification n’est pas usurpée.


Même les policiers ont tenu à rendre hommage à son action courageuse et efficace, en lui rendant visite. Ils lui ont offert un diplôme et des confiseries pour le récompenser.

Lorsque sa mère lui a demandé pourquoi il n’avait pas donné l’alerte au lieu d’intervenir lui-même, il a répondu que son copain serait mort s’il n’avait pas agi tout de suite.