Conditions de travail : Après les policiers, les pompiers appellent à une manifestation nationale en octobre


Une banderole et un panneau réclamant des effectifs supplémentaires pour les pompiers du Morbihan. (DR)

Le mois d’octobre promet d’être chaud sur le plan social.

Alors qu’une intersyndicale de policiers a annoncé une « marche nationale de la colère » le 2 octobre à Paris, les pompiers suivent le même chemin.

Dans un communiqué publié ce mardi, une intersyndicale des pompiers annonce une « manifestation nationale » le 15 octobre à Paris.

Des mois de grève sans réponse


Après trois mois de grève de certains services de sapeurs-pompiers, sans réponse adéquate des autorités, ils ont décidé de passer à la vitesse supérieure. Les pompiers de tous les SDIS de France sont appelés à manifester ensemble à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail.

Les pompiers dénoncent la privatisation du service public, des suppressions de postes, et une augmentation importante des agressions de plus en plus violentes à leur endroit, relate Actu.fr.

Ils réclament aussi que leur prime de feu soit augmentée. Elle est actuellement fixée à 19 % du régime de base, qui représentent environ 300 euros par mois pour un salaire de 2 000 euros.