Coronavirus : 423 cas et 7 décès en France, la propagation s’accélère


(photo Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock)

Actuellement en stade 2, la France pourrait passer en « stade 3 » de l’épidémie d’ici une ou deux semaines, selon les autorités sanitaires.

Selon le nouveau bilan, 423 cas de Covid-19 sont recensés sur le territoire national, dont 138 de plus en 24 heures, la plus forte augmentation jusqu’à présent. 7 décès sont liés au coronavirus, dont trois nouveaux annoncés aujourd’hui, et toutes les régions sont touchées.

Au terme d’une réunion à l’Élysée avec le président de la République, le ministre de la Santé et des Solidarités et les acteurs de la recherche publique et privée, le professeur Jean-François Delfraissy a déclaré : « On est tous persuadés qu’on va arriver au stade 3 en France, on essaye de gagner du temps car ça permet de circonscrire les zones les plus touchées et ça permet de mieux se préparer pour la phase 3 ».

« Disons que nous sommes dans l’ordre de quelques jours à quelques semaines maximum », a-t-il précisé.

« Une épidémie inexorable » déclare Emmanuel Macron

« J’ai souhaité que tous les acteurs de la recherche publique mais aussi privée puissent se réunir pour faire un état des lieux. Nous sommes engagés depuis le début de l’épidémie, le ministre, le Directeur Général de la Santé, se sont beaucoup mobilisés avec vous pour essayer de stopper l’arrivée et ralentir », a déclaré le chef de l’Etat.

« Nous sommes encore dans cette phase, à un moment nous le savons tous et vous le savez mieux que moi gérer une épidémie qui est inexorable et essayer de protéger au mieux les plus fragiles, d’être en capacité de gérer les cas les plus critiques dans les services compétents, limiter les risques et avancer aussi sur ce qu’on pourra améliorer en terme de diagnostic et de traitement », a ajouté Emmanuel Macron.

Le gel hydroalcoolique n’est pas dangereux pour la santé, assure Jérôme Salomon

Le Pr Jérôme Salomon, Directeur général de la santé, s’est alarmé sur la propagation de fausses informations au sujet du gel hydroalcoolique, accusé d’être dangereux pour la santé. Cette information est ancienne, et n’a pas cours pour les flacons actuellement en vente, a-t-il affirmé.