Coronavirus : Des transferts de patients vont être organisés entre Marseille et Lyon vers l’Île-de-France


Un patient en réanimation au CHRU de Nancy le 15 mars dernier. (PhotoPQR/L’Est Républicain/Maxppp)

Le gouvernement s’organise et va mettre en place des transferts de patients contaminés par le coronavirus, entre Marseille et Lyon vers l’Île-de-France.

L’hypothèse d’une seconde vague de Covid-19 se dessine en France. Le gouvernement va organiser des transferts de patients infectés par le coronavirus à Marseille et à Lyon, en les amenant vers les hôpitaux d’Île-de-France rapporte Le Journal du Dimanche. Une stratégie qui avait déjà été employée en mars et en avril dernier lors de la vague épidémique.

Le but de cette manœuvre est d’éviter l’annulation de certaines opérations chirurgicales précise l’hebdomadaire. De la mi-mars à la fin avril, 644 évacuations sanitaires ont eu lieu, principalement d’Ile-de-France et du Grand Est vers d’autres régions où les hôpitaux étaient moins sous tension. Les patients avaient été transportés par trains médicalisés, avions, ainsi que par bateaux concernant la Corse.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce mercredi de nouvelles mesures de restriction concernant la métropole d’Aix-Marseille, avec notamment la fermeture des restaurants et des bars, ainsi que pour une dizaine d’autres métropoles dont Paris et sa petite couronne.

Le taux de positivité des tests atteint 7,2%

Le dernier bilan du Covid-19 en France ce samedi fait état de 14 412 nouveaux cas dépistés en l’espace de 24 heures, ainsi que de 39 décès. Dans le même temps, 58 nouveaux clusters ont été identifiés soit un nouveau total de 1183 foyers qui sont actuellement en cours d’investigation, dont 229 au sein des Ehpad. 4102 nouvelles personnes ont été hospitalisées au cours des sept derniers jours dont 763 en réanimation.


Le taux de positivité des tests atteint ce samedi 7,2% en France. En début de semaine dernière, il était de 5,4%.