Coronavirus en Chine : le bilan passe à 106 morts, plus de 4500 cas recensés


Des résidents chinois portant des masques près du marché de Huanan. (photo STR / EPA / Newscom / MaxPPP ©)

Le bilan du coronavirus en Chine s’est aggravé ont annoncé les autorités ce mardi. 24 personnes sont décédées ces dernières heures, portant le bilan à 106 morts dans le pays.


L’épidémie continue à progresser. 106 personnes sont décédées en Chine après avoir été contaminées et près de 1300 nouveaux cas ont été recensés. Au total, le pays est confronté à un peu plus de 4500 patients contaminés.

L’une des victimes décédées lundi vivait à Pékin, il s’agit du premier mort dans la ville suite au coronavirus. L’homme âgé de 50 ans revenait de Wuhan, là où le virus est apparu à la fin du mois de décembre.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui a jugé la menace « élevée » ce lundi sans toutefois déclencher une alerte sanitaire internationale, a précisé qu’elle ne savait pas encore si les personnes infectées étaient contagieuses avant de présenter les symptômes de la maladie, contrairement aux déclarations de certains responsables sanitaires chinois.

L’Allemagne et le Canada touchés

D’autre part, l’Allemagne a annoncé avoir recensé un premier cas ce lundi. Il s’agit du second pays européen touché après la France, où trois cas ont été confirmés.


Deux premiers cas ont également été découverts au Canada, à Toronto. 19 autres personnes font l’objet d’examens en Ontario. Par ailleurs, cinq cas ont été pris en charge aux États-Unis, tout comme en Australie. Un premier cas est aussi apparu au Sri-Lanka ces dernières heures.

Un premier vol pour rapatrier des Français ce jeudi

Plusieurs pays préparent l’évacuation de ses ressortissants, dont la France. Le secrétaire d’État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a annoncé ce mardi matin qu’un premier rapatriement aura lieu ce jeudi entre Wuhan et Paris.

« Un premier vol de rapatriement (…) partira demain (mercredi) de Paris pour revenir probablement jeudi, le 30, avec des personnes qui (…) ne présentent pas de symptôme », a-t-il indiqué à CNews, ajoutant qu’un « second vol, dont les dates sont à déterminer », rapatriera ensuite les « personnes possiblement porteuses du virus ».

Les personnes rapatriées seront soumises à une période de quarantaine. Environ un millier de Français se trouveraient à Wuhan. Des usines Renault et PSA sont présentes dans la ville de 11 millions d’habitants, ainsi que des étudiants français.