Coronavirus : Les déplacements désormais interdits en Espagne sauf pour aller travailler ou faire ses courses


Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez. (capture écran vidéo)

Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez a annoncé ce samedi soir la mise en quarantaine quasi-totale du pays. Les déplacements sont désormais autorisés uniquement pour aller travailler ou pour d’autres raisons de première nécessité comme acheter à manger.

De nouvelles mesures drastiques ont été annoncées ce soir par Pedro Sánchez dans le cadre de l’état d’alerte qui a été décrété ce vendredi dans le pays, pour 15 jours.

Les habitants d’Espagne ne peuvent désormais plus sortir de chez eux excepté pour acheter de la nourriture, des produits pharmaceutiques et des produits de première nécessité, ou encore pour se rendre à la banque.

Toutes les activités commerciales sont également suspendues, sauf celles qui concernent les produits alimentaires, les produits de première nécessité, les centres médico-optiques, la presse, le carburant, les bureaux de tabac, les coiffeurs, les nettoyeurs à sec, les télécommunications, les aliments pour animaux de compagnie, et le commerce sur Internet. Les restaurants pourront toutefois fournir des services à domicile.

Les musées, les bibliothèques et les activités sportives et de loisirs ne sont plus ouverts au public.


193 morts et 5867 cas

Le dernier bilan du coronavirus en Espagne est de 193 morts et 5867 cas. Il s’agit du cinquième pays le plus touché dans le monde par le Covid-19.