Coronavirus : Plus de 15 millions de personnes confinées en Italie, une partie du nord du pays placée en quarantaine


Réunion de la Task Force italienne pour lutter contre la propagation du coronavirus, présidée par le chef du gouvernement Giuseppe Conte. (photo Governo.it)

Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a signé un décret dans la nuit de samedi à dimanche, qui place en confinement plus de 15 millions de personnes.


Cette mesure drastique rappelle celle qui a été prise dans la province du Hubei en Chine, d’où l’épidémie est partie en décembre. C’est une première en Europe depuis le début de cette épidémie.

Ce décret place en confinement toute une partie du nord de l’Italie. Sont concernées la Lombardie, une partie de la Vénétie (région de Venise) et de l’Emilie-Romagne (région de Bologne), notamment les villes de Parme et Rimini, ainsi que l’est du Piémont (région de Turin), soit plus de 15 millions d’habitants.

Rassemblements interdits, déplacements limités

Le décret prend effet dès ce dimanche, et précise que les déplacements pour entrer et sortir d’une vaste zone dans le nord de l’Italie, allant de Milan, capitale économique du pays, à Venise, haut lieu du tourisme mondial, sont désormais limités aux « impératifs professionnels dûment vérifiés et à des situations d’urgence, pour des raisons de santé ».

Le texte interdit toutes les manifestations culturelles, sportives ou religieuses. Les discothèques, cinémas, théâtres, pubs, écoles de danse et autres lieux similaires devront rester fermés sur le plan national jusqu’au 3 avril. Les stations de ski ont subi le même sort, alors que cette région en compte un nombre important.

Les restaurants et les bars soumis à des mesures particulières

Les écoles et les universités n’accueillent plus les élèves et les enseignants, les musées resteront fermés également. Les restaurants et les bars ont la possibilité de poursuivre leurs activités mais doivent assurer une distance de sécurité d’au moins un mètre entre les clients.

Les lieux de culte qui restent ouverts sont soumis à la même contrainte. Toutefois, les cérémonies religieuses sont interdites.

Les personnes atteintes par le coronavirus priées de rester à domicile

Les habitants de cette zone, dont la contamination au Covid-19 aura été confirmée, sont assignés à résidence, précise le décret. Ces mesures concernent plus de 15 millions d’habitants.

En Italie, plus 1 247 cas ont été recensés au cours des dernières 24 heures, et 36 nouveaux décès, portant le nombre de morts liées au coronavirus à 233. Le gouvernement italien a procédé à l’envoi de 20 000 personnes en renfort dans ses hôpitaux, pour permettre d’augmenter le nombre de lits en soins intensifs de 5 000 à 7 500.