Coronavirus : Réquisitionné, un bâtiment du marché de Rungis va être transformé en morgue


Le marché de Rungis. (Illustration/wikimedia)

Un bâtiment du Marché d’intérêt national (MIN) de Rungis dans le Val-de-Marne va être transformé en morgue pour faire face à l’afflux de décès lié à l’épidémie de coronavirus.

La Semmaris, société gestionnaire du MIN a confirmé au Parisien que l’un de ses entrepôts a été réquisitionné mercredi par le préfet de police de la zone de défense et de sécurité d’Île-de-France. Une décision qui a été prise pour faire face à la crise sanitaire qui frappe la France, et durement la région parisienne.

L’objectif est de soulager le travail des services funéraires face au nombre important de décès. Un entrepôt de 4000 m² réfrigéré à 5°C, avait déjà été réquisitionné à l’été 2003 durant la canicule.

Une capacité de 800 à 1000 cercueils

Les services funéraires ont débuté l’aménagement de l’entrepôt ce jeudi, qui devrait être opérationnel dès lundi. Une capacité de 800 à 1000 cercueils a été évoquée précise le quotidien. « Ce lieu permettra de conserver dans les conditions les plus dignes et acceptables du point de vue sanitaire, les cercueils des défunts dans l’attente de leur inhumation ou crémation, en France ou à l’étranger », a réagi la préfecture de police de Paris, sollicitée par BFMTV.

Selon les derniers chiffres de l’Agence régionale de santé (ARS), 1406 habitants de l’Île-de-France sont décédés en milieu hospitalier jusqu’ici, après avoir été contaminés par le Covid-19. 258 de ces patients ont perdu la vie ces dernières 24 heures. A ce chiffre, il faut ajouter celui des décès hors des hôpitaux, notamment dans les Ehpad.


Des conteneurs réfrigérés devant certains hôpitaux

Pour faire face à cette surmortalité importante et alors même que le « pic » de la pandémie n’a pas été atteint, d’autres mesures ont été prises pour prendre en charge les défunts. Des conteneurs réfrigérés ont notamment été installés devant les centres hospitaliers de Créteil et de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne).