Coronavirus : Un conseil de défense spécial et des nouvelles mesures


Bruno Le Maire le 20 janvier 2020. (photo ministère de l'Économie et des Finances)

Alors qu’un Conseil de défense spécial concernant le coronavirus se tient ce mercredi matin à partir de 9h30, voici le point sur les mesures prises par le gouvernement et l’appel à témoin émis par les autorités de santé.


Le gouvernement prend des mesures pour faire face à la flambée des prix des solutions hydroalcooliques. « Nous prendrons aujourd’hui un décret d’encadrement des prix des gels hydroalcooliques », a déclaré ce mercredi le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire sur BFMTV.

« Il y a des cas isolés où des prix inacceptables ont été constatés », a-t-il précisé.

Les autorités sanitaires lancent un appel à témoins après la détection d’un nouveau foyer à Mulhouse

Les participants à un rassemblement organisé en février par une église évangélique à Mulhouse ont été invités à « se surveiller », par le ministère de la Santé, ce mardi.

Les familles exposées et symptomatiques sont appelées à contacter le 15 pour aviser de leur exposition, et pour qu’elle puissent être testées.


Un rassemblement d’environ 2 000 personnes

L’annonce a été faite après la découverte d’au moins sept nouveaux cas confirmés de Covid-19.

« Il y avait à peu près 2 000 personnes pendant une semaine, nous passions la journée ensemble à prier, à chanter. C’est après l’événement que certaines personnes sont tombées malades et certaines d’entre elles ont été ensuite diagnostiquées positives », a témoigné auprès de RMC le pasteur principal de l’église de La Porte ouverte chrétienne à Mulhouse.

Sept cas ont été confirmés dans le Grand-Est, dont cinq au sein d’une même famille contaminée au cours du rassemblement religieux qui s’est tenu du 17 au 24 février. Parallèlement, la préfecture du Haut-Rhin a décidé de la fermeture de trois écoles.

Le décret portant sur la réquisition des masques de protection a été publié au JO

Le texte visant à assurer un accès prioritaire aux masques de protection respiratoire aux professionnels de santé et aux patients atteints par la maladie a été publié ce mercredi au Journal Officiel.

À compter de ce jour et jusqu’au 31 mai, les stocks de masques de protection respiratoire de type FFP2 détenus par « toute personne morale de droit public ou de droit privé » et les stocks de masques anti-projections détenus par les entreprises qui en assurent la fabrication ou la distribution sont réquisitionnés.

Des vols de masques et de solutions hydroalcooliques dans les hôpitaux

Des milliers de masques de protection respiratoires et de gels hydroalcooliques ont été volés ces derniers jours dans les hôpitaux. L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) a déposé plainte à la suite de ces vols.

Au moins 8 300 masques et 1 200 flacons de solution hydroalcoolique ont été volés dans plusieurs établissements parisiens, révèle le Canard Enchaîné. Les plaintes seront « systématiques », a indiqué l’AP-HP.

Même phénomène à Marseille (Bouches-du-Rhône). L’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM) a détecté le vol d’environ 2 000 masques chirurgicaux à l’hôpital de la Conception.

Dans les établissements parisiens et marseillais, des mesures de protection des stocks ont été prises et un inventaire est toujours en cours.

212 cas confirmés au dernier bilan

Le dernier bilan en date, communiqué mardi soir, fait état de 212 cas de contamination en France, a annoncé le directeur de la Santé Jérôme Salomon. 13 régions françaises sont touchées.