Coronavirus : Un test sera imposé aux voyageurs de 16 pays à leur arrivée aux aéroports annonce Jean Castex


Illustration. (Aéroport Roissy Charles-de-Gaulle/photo pack-shot/shutterstock)

Le gouvernement a décidé d’instaurer une nouvelle mesure pour lutter contre le coronavirus : les voyageurs arrivant de 16 pays seront soumis à un test de dépistage à leur arrivée en France.

En déplacement ce vendredi à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la généralisation des tests pour les voyageurs en provenance de 16 pays dans le monde, « où la circulation virale est particulièrement forte » et dont les frontières avec la France sont actuellement fermées. En cas de test positif, ils seraient soumis à une quatorzaine.


Voici la liste des pays concernés, récupérée et diffusée par BFMTV : la Serbie et le Monténégro, le Brésil, le Chili, le Mexique, le Pérou, les États-Unis, Israël, les Émirats Arabes Unis, le Qatar, le Koweït, l’Inde, la Turquie, l’Algérie, Oman et l’Afrique du Sud. A noter que contrairement aux premières informations, le Maroc ne figure pas dans la liste.

Le dispositif sera opérationnel « dans les prochains jours, au plus tard le 1er août », a indiqué Jean Castex.

La Catalogne déconseillée

Jean Castex a également appelé les Français à ne pas se rendre en Catalogne (Espagne) « tant que la situation sanitaire ne s’améliore pas ». Le chef du gouvernement a précisé que des discussions étaient en cours entre Paris et Madrid, afin de faire en sorte que les flux depuis l’Espagne vers la France « soient les plus limités possible ».