Covid-19 : Pas de reconfinement mais de nouvelles mesures annoncées par Jean Castex


Jean Castex le 27 janvier 2021. (photo Alexis Sciard/IP3 Press/Maxppp)

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures de restriction ce vendredi soir, depuis l’Élysée, à l’issue du Conseil de défense.

« La question d’un confinement se pose légitimement. Mais nous en connaissons l’impact très lourd pour les Français. Nous considérons que nous pouvons encore nous donner une chance de l’éviter », a expliqué le Premier ministre après un nouveau Conseil de défense ce vendredi soir.

Jean Castex a ensuite annoncé de nouvelles mesures :

« Toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne sera interdite sauf pour motif impérieux. Cela s’appliquera à partir de dimanche minuit. Toute entrée sera conditionnée à un test PCR négatif », a-t-il d’abord annoncé. Les déplacements en provenance et en direction des territoires ultra-marins seront également soumis à la production de motifs impérieux.

« Les centres commerciaux non alimentaire dont la surface est supérieure à 20 000 m2 seront fermés. Dès lundi, les jauges seront renforcées dans les grandes surfaces », a poursuivi le chef du gouvernement.

En outre, le télétravail va être renforcé dans toutes les entreprises. « Dans toutes les entreprises où cela est possible, le recours effectif au télétravail devra être renforcé. A cet effet, une concertation sera conduite lundi avec les partenaires sociaux pour définir les modalités. »

Les contrôles réalisés par les policiers et les gendarmes visant à mettre fin aux soirées clandestines et réprimer l’ouverture des restaurants, vont être renforcés. « Les dérives de quelques-uns ne sauraient ruiner les efforts de tous », a insisté Jean Castex. « Une consigne de particulière fermeté sera donc appliquée pour ceux qui fraudent les règles en vigueur. »

« Les prochains jours seront déterminants »

« Nous connaissons l’impact très lourd » d’un confinement, a expliqué le Premier ministre et « nous considérons que nous pouvons encore nous donner une chance de l’éviter ». Jean Castex a également évoqué un « fort risque d’accélération » de l’épidémie soulignant que « les prochains jours seront déterminants ».