Dijon : Des dizaines d’hommes armés se rassemblent en centre-ville pour en découdre durant la nuit


Des dizaines d'individus armés et certains au visage dissimulé se sont rassemblés en centre-ville de Dijon dans la nuit de vendredi à samedi. (capture vidéo Twitter / @Alchechnya)

C’est une scène surréaliste et inquiétante qui s’est déroulée à Dijon (Côte-d’Or), dans la nuit de vendredi à samedi. Des dizaines d’individus armés, dont certains au visage masqué, se sont rassemblés dans le centre-ville, vraisemblablement pour en découdre avec des ennemis ciblés.

Ils sont arrivés dans la nuit de vendredi à samedi à Dijon, en cortège constitué d’une cinquantaine de véhicules qui ont été stationnés sur un parking, non loin de la Cité judiciaire. Aux alentours de minuit et sous le regard de badauds stupéfaits, une centaine d’hommes armés dont certains avaient le visage dissimulé ont déferlé sur la place de la République, relate France 3.

Les policiers ont été alertés. Certains de ces individus étaient porteurs notamment de barres de fer, de couteaux, de marteaux, de tournevis et de battes de baseball. Ils ont ciblé et attaqué le bar à chicha « Black Pearl » sur le boulevard de la Trémouille, qui a été dégradé, avant que la police n’arrive sur place.

L’attroupement dispersé par la police

Rapidement, des policiers de la Brigade spécialisée de terrain (BST) et de la brigade anti-criminalité (BAC) sont intervenus sur les lieux. Encerclés, ils ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les assaillants.

Des fonctionnaires de police ont pu échanger avec certains membres de cet attroupement armé, qui leur auraient confié faire partie de la communauté tchétchène. Ils ont ajouté qu’ils n’en n’avaient pas après eux, mais qu’ils avaient un différend avec un groupe de personnes de Dijon, a priori à la suite de l’agression d’un adolescent de 16 ans.


Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux témoignent de l’ampleur de cet attroupement.

Le calme est rapidement revenu sur place et aucun blessé grave n’est à déplorer. La plupart de ces individus ne sont pas de la région, et ce genre d’attroupement armé ne serait pas une première de la part de ce groupe.

Un autre rassemblement prévu à Nice

Une enquête a été ouverte. Aucune interpellation n’a eu lieu dans la nuit, mais plusieurs personnes auraient été arrêtées samedi matin. Le bar à chicha qui a été dégradé a été placé sous scellé judiciaire.

Un appel pour mener une opération similaire, dans les prochains jours, a également été repéré sur les réseaux sociaux. Le rendez-vous est cette fois fixé à Nice (Alpes-Maritimes).