Doubs : Il demande 30 centimes à un douanier au péage et se fait arrêter avec de la drogue


Illustration © Actu17

Culotté, l’automobiliste a demandé 30 centimes à un douanier pour s’acquitter du péage… Une attitude jugée suspecte.

L’affaire rocambolesque s’est produite en fin de semaine dernière au péage de Chemaudin près de Besançon dans le Doubs. Arrivé devant la barrière de péage, l’automobiliste de 22 ans s’est retrouvé à cours d’argent pour passer.

Une demande de 30 centimes…

Il était tard et le jeune homme venait de parcourir 400 km depuis Paris. Après avoir fait le fond de ses poches, il a décidé de demander 30 centimes à un douanier qui se trouvait là. Le fonctionnaire a refusé, mais son attitude lui a paru suspecte et un contrôle a été initié, relate L’Est Républicain.

…546 grammes de cannabis dans le coffre

Les douaniers ont fait intervenir un chien spécialisé et Bingo ! Dans le coffre de la voiture se trouvaient 546 grammes d’herbe de cannabis.

Le suspect, originaire du Yémen, a été immédiatement interpellé et placé en rétention douanière. Après avoir nié, il a finalement reconnu qu’il voulait livrer un dealeur de Planoise à Besançon. 250 euros lui avaient été promis pour son périple.


Plusieurs voyages déjà effectués

Malgré ses dénégations, l’exploitation de la téléphonie a permis de démontrer qu’il avait effectué le même trajet le 15, puis le 22 août.

À la barre du tribunal correctionnel de Besançon ce vendredi, il a qualifié ce transport d’« erreur » en expliquant que s’il était « parti d’un pays en guerre », ce n’était pas pour se « mettre dans le trafic de drogue ». Mais les faits sont têtus : dans son smartphone une photo de lui avec une plaquette de 100 grammes de résine de cannabis n’a pas plaidé en sa faveur.

Prison ferme

Le tribunal l’a condamné à 6 mois de prison ferme, sans mandat de dépôt. Son permis de conduire a été annulé et il devra s’acquitter d’une amende douanière de 5 000 euros.