Échirolles : La police découvre des sachets de drogue à l’effigie d’Eric Dupond-Moretti


Éric Dupond-Moretti, le 20 février 2020. (photo Thomas Padilla/Maxppp)

Les policiers municipaux d’Échirolles, près de Grenoble (Isère), ont fait une surprenante découverte en interpellant un homme âgé d’une vingtaine d’années, soupçonné de se livrer à un trafic de stupéfiants. Une partie du cannabis saisi était conditionné dans des sachets plastique à l’effigie du ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti.

Un dealer présumé d’une vingtaine d’année a été interpellé par la police municipale d’Échirolles peu après 23 heures ce vendredi, raconte Le Dauphiné. Une fouille de son véhicule a ensuite été effectuée et les policiers du groupe d’appui judiciaire (GAJ) ont découvert « une savonnette de résine de cannabis, 86 barrettes de résine, 10 sachets d’herbe de cannabis et sept pipettes de cocaïne, le tout conditionné pour la vente », précise la police. Le suspect a été placé en garde à vue.

Les enquêteurs ont également découvert que les sachets pour conditionner l’herbe de cannabis étaient à l’effigie de l’actuel ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti.

Le procureur de la République de Grenoble, Éric Vaillant, a réagi à cette découverte, sur Twitter. « Les dealers grenoblois ont de l’humour mais restent quand même des trafiquants de stupéfiants qui vendent des produits illicites et dangereux, font vivre dans la peur les honnêtes gens des quartiers qu’ils dominent et exploitent la misère humaine (emploi de mineurs par exemple) », a-t-il écrit.

Un précédent dans les Hauts-de-Seine

Ce n’est pas la première fois que les forces de l’ordre tombent sur des sachets de drogue avec des caricatures de ce type. En décembre 2020 dans les Hauts-de-Seine, les policiers avaient saisi du cannabis conditionné dans des sachets avec le visage d’Emmanuel Macron fumant un joint, ou un dessin d’Éric Dupond-Moretti qui dit : « J’ai toujours été attiré par l’odeur de la merde ». Trois suspects avaient alors été interpellés.