Emmanuel Macron annonce la fin de l’opération militaire Barkhane au Sahel


Emmanuel Macron à l'Élysée, le 23 juillet 2020. (photo Frederic Legrand - COMEO/shutterstock)

Le président de la République Emmanuel Macron annonce ce jeudi « la fin de l’opération Barkhane » au Sahel. « Nous amorcerons une transformation profonde de notre présence militaire », a-t-il déclaré.

L’opération Barkhane, qui avait débuté le 1er avril 2014, remplaçant les opérations Serval et Épervier, va prendre fin a annoncé ce jeudi le chef de l’État Emmanuel Macron, lors d’une conférence de presse à l’Élysée en amont du G7.

Le président de la République a annoncé « la fin de l’opération Barkhane en tant qu’opération extérieure pour permettre une opération d’appui, de soutien et de coopération aux armées des pays de la région qui le souhaitent ». « La poursuite de notre engagement au Sahel ne se fera pas dans un cadre constant », a-t-il ajouté.

« La présence durable dans le cadre d’opérations extérieures de la France ne peut pas se substituer au retour de l’État et des services de l’État à la stabilité politique et au choix des États souverains », a également expliqué le président de la République.

50 soldats ont été tués au combat depuis 2013. La France déploie quelque 5100 soldats contre les djihadistes affiliés au groupe État islamique (EI) et à Al-Qaïda, un soutien de taille aux armées affaiblies des États du Sahel qui peinent à les combattre seules.