Empoisonnements à Besançon : l’anesthésiste Frédéric Péchier maintenu en liberté sous contrôle judiciaire


Illustration. (photo shutterstock)

Le médecin anesthésiste Frédéric Péchier est soupçonné d’avoir empoisonné 24 patients, dont 9 sont morts, au cours d’interventions chirurgicales.

Ce mercredi matin, la Cour d’appel de Besançon a ordonné le maintien en liberté sous contrôle judiciaire de Frédéric Péchier. L’homme est mis en examen dans ce dossier pour « empoisonnements aggravés » de 24 patients, dont neuf mortels, au cours d’interventions chirurgicales.

Si les avocats du médecin se félicitent de cette décision, ce n’est pas du tout le cas des conseils de la partie civile. Ce mercredi, ils ont plaidé devant la chambre de l’instruction de la Cour en faveur de son placement en détention provisoire, relate France Info. Les avocats ont dénoncé la « violation du contrôle judiciaire » auquel Frédéric Péchier était astreint.