Facebook fournira désormais les adresses IP des auteurs de messages haineux à la justice française


Illustration Actu17 ©

Facebook a accepté de fournir les adresses IP des internautes qui tiendront des propos haineux sur internet. La nouvelle a été annoncée par le secrétaire d’État au Numérique, Cédric O, dans une interview à Reuters ce mardi.

Les internautes qui tiendront des messages haineux ou répréhensibles par la loi seront bientôt facilement identifiés par la justice française.

Facebook a en effet accepté de collaborer, en communiquant aux autorités l’adresse IP des internautes concernés. L’IP (Internet Protocol) est un numéro d’identification attribué de façon permanente ou provisoire, à chaque périphérique (comme un téléphone ou un ordinateur), relié à un réseau informatique connecté à internet.

Une mesure appliquée jusqu’ici que pour les cas de terrorisme et de pédo-pornographie

« Cela veut dire que le processus judiciaire va pouvoir se dérouler normalement. C’est vraiment très important, ils ne vont le faire que pour la France », a indiqué le secrétaire d’État au Numérique, Cédric O, dans une interview à Reuters, citée par Le Figaro.

Jusqu’à présent, Facebook ne communiquait les adresses IP des internautes que lorsqu’il s’agissait d’une affaire de terrorisme ou de pédo-pornographie.