Femme tuée à La Mulatière : son ex-compagnon interpellé, la victime a été égorgée


La victime est décédée dans son appartement situé sur le quai Pierre Semard à La Mulatière. (capture écran Google)

L’homme accusé d’avoir poignardé à mort son ex-compagne a été interpellé ce mercredi après-midi. Il a été placé en garde à vue.

Une femme âgée de 37 ans a été retrouvée gisant dans son sang ce mardi soir vers 22 heures, à La Mulatière, une commune située dans la métropole de Lyon. Cette dernière se trouvait dans son appartement du quai Pierre Semard et était inconsciente. Elle est rapidement décédée, malgré les gestes de premiers secours des policiers et la prise en charge rapide des médecins du SAMU.

La trentenaire présentait une plaie profonde à la gorge causée par une arme blanche précise une source policière. D’autres plaies ont été constatées à plusieurs endroits de son corps. La victime a fait l’objet d’un véritable acharnement, ne lui laissant aucune chance. L’arme du crime n’a pas été retrouvée sur les lieux.

Elle avait déjà déposé plainte contre son ex-compagnon

Les premiers éléments ont rapidement orienté l’enquête sur la piste de l’ex-compagnon de la victime. Ce dernier avait été déféré le 25 juin dernier au parquet de Lyon après une plainte de la trentenaire pour « violences ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à 8 jours », commises les 20 et 21 juin.

Il avait alors été placé sous contrôle judiciaire et avait interdiction d’approcher la victime, en l’attente de son jugement qui devait se tenir le 26 octobre prochain. Le mis en cause était déjà connu des services de police pour d’autres faits de violences selon cette même source. Le parquet a indiqué que depuis le 25 juin, il avait respecté son contrôle judiciaire. Son ex-compagne était quant à elle suivie par une association d’aide aux victimes.


Les policiers de la brigade criminelle de la sûreté départementale ont réalisé de nombreuses investigations et sont parvenus à retrouver l’auteur présumé de ce meurtre, notamment en utilisant des moyens techniques.

Il a été interpellé par le Groupe d’appui opérationnel (GAO) à 17h20 ce mercredi, sur la commune de Saint-Laurent-de-Mure alors qu’il circulait à bord de sa voiture. L’homme âgé d’une quarantaine d’années a immédiatement été placé en garde à vue. L’enquête se poursuit.

Selon « Féminicides par compagnons ou ex », il s’agirait du 55ème féminicide depuis le début de l’année.