Francis Lalanne : La Gendarmerie refuse de le recruter comme réserviste.


Francis Lalanne (Twitter / @FrancisLalanne4)

Port du gilet jaune et critique du gouvernement en public ont eu raison de sa demande à devenir réserviste de la Gendarmerie.


Francis Lalanne avait annoncé, en octobre 2018, qu’il ferait partie des gendarmes réservistes en janvier 2019, en tant que chef d’escadron. C’était sans compter son engagement public aux côtés des Gilets Jaunes.

La Gendarmerie Nationale n’en veut pas comme réserviste

C’est sans grande surprise que la Gendarmerie a mis un frein définitif à sa demande. L’institution a jugé que ses prises de paroles publiques, au cours desquelles il s’affichait avec un gilet jaune et critiquait le gouvernement, étaient incompatibles avec le devoir de réserve.

Une critique ouverte du gouvernement

Début février, lors d’une manifestation des Gilets Jaunes, le chanteur avait livré une interview à RT France.

Francis Lalanne avait alors déclaré qu’Emmanuel Macron et Christophe Castaner étaient responsables des violences commises « contre des gens innocents ». « Ce sont eux qui créent la violence. Ils sont à l’origine de tous ces crimes contre l’humanité », avait-il asséné, rapporte RTL.