Gironde : Un élu de Rions agressé et blessé pour avoir demandé à des jeunes de respecter le confinement


Illustration. (Shutterstock)

Un conseiller municipal de la commune de Rions (Gironde) a été agressé par un groupe de jeunes à qui il demandait de respecter le confinement. Ces derniers ont pris la fuite.

Conseiller municipal de Rions, Vincent Joineau habite à proximité du skatepark de la commune. Vers 17 heures ce samedi, il a aperçu un groupe d’une dizaine de jeunes qui s’y trouvaient explique Le Républicain. Il leur a demandé depuis son jardin de respecter l’arrêté municipal en lien avec le confinement mis en place pour lutter contre la Covid-19.

L’élu a alors été agressé par ces jeunes et a chuté au sol, se blessant à la tête. Les auteurs ont ensuite disparu. La gendarmerie était déjà intervenue en début de journée pour évincer un groupe de jeunes de cet aire de jeux, sans que l’on sache si ce sont les mêmes qui s’en sont pris au conseiller municipal.

Une « agression ignoble et inadmissible »

La victime a été hospitalisée toute la nuit à Langon et a pu rejoindre son domicile ce dimanche. « L’équipe municipale condamne fermement cette agression ignoble et inadmissible », a écrit la mairie sur Facebook. « Soyez assurés de la détermination et de la lucidité de votre Maire et de l’équipe municipale à faire valoir, sur notre belle commune, les règles de la République ».

« Il y a un certain nombre de situations qui génèrent des conflits, des incivilités et des actes de délinquance. C’est pour ça que mon conseil a fait le choix d’envisager la pose de caméras de vidéo protection l’année prochaine sur cette zone là », a ajouté le maire, Vincent Joineau, interrogé par France Bleu. « La population subit aujourd’hui une minorité qui prend la zone du Cadillacais pour un Far West ».