Hausse des décès de 25% en France et de 91% en Île-de-France depuis le 1er mars, par rapport à 2019, selon l’Insee


Illustration. (Adobe Stock)

L’Insee indique ce vendredi que le nombre de décès constatés en France depuis le 1er mars est en hausse de 25% par rapport à l’an passé, à la même période.

Le nombre de décès enregistrés entre le 1er mars et le 13 avril en France, est supérieur à celui enregistré sur les mêmes périodes en 2019 ou 2018 : 93 839 décès contre 75 100 en 2019, et 83 108 en 2018, selon des données qui sont encore provisoires, publiées chaque vendredi par l’Insee.

Des chiffres qui montrent à ce stade une forte augmentation de 25% des décès en France en comparaison à la même période en 2019, et de 13% en comparaison avec 2018.

Il s’agit d’une conséquence directe de la pandémie de coronavirus. Pour l’heure, les autorités n’ont recensé que les décès liés au Covid-19 en milieu hospitalier ainsi qu’au sein des Ehpad. Le dernier bilan fait état de 21 856 décès, dont 13 547 dans les hôpitaux.

L’Île-de-France et le Grand Est très touchés

Plusieurs régions sont particulièrement touchées, l’Île-de-France d’abord avec une progression particulièrement forte de 91%, le Grand Est (+61%), la Bourgogne-Franche-Comté et les Hauts-de-France (+24% chacune).


Par ailleurs, trois départements comptent deux fois plus de décès que l’an passé : le Haut-Rhin (+144%), la Seine-Saint-Denis et les Hauts-de-Seine (+128%).