Île-de-France : Bientôt, des patrouilles de gendarmes réservistes dans les transports.


Illustration. (JPstock / Shutterstock)

Le conseil d’administration d’Ile-de-France mobilités, présidé par Valérie Pécresse, a voté une mesure concernant la sécurité dans les transports en grande couronne.


Mardi, le conseil d’administration d’Ile-de-France mobilités s’est réuni et a décidé, entre autres, le déploiement de réservistes de la Gendarmerie Nationale dans les transports. Concrètement, des patrouilles de trois ou quatre réservistes pourraient sillonner les gares et les gares routières en grande couronne. Cette mesure pourra être appliquée dès le mois d’avril, révèle Le Parisien.

Des zones dépourvues de SUGE et de GPSR

Le but de cette décision est de sécuriser des lieux sensibles qui ne sont pas protégés par des équipages de sûreté ferroviaire de la SNCF (SUGE historiquement), ni par des patrouilles du Groupe de protection et de sécurisation de la RATP (GPSR). Les modalités de déploiement de ces équipes de réservistes doivent être définies en collaboration avec la Gendarmerie Nationale. Un objectif de 1 000 patrouilles au total est visé sur une année.

Les gendarmes réservistes viendront en complément des agents de sécurité privée, déjà présents sur ces zones.