Incendie criminel à la gendarmerie de Nivillac : un homme mis en examen et écroué


Illustration. (Adobe Stock)

Un homme âgé de 53 ans a été interpellé avant d’être mis en examen ce jeudi. Il est accusé d’avoir incendié deux véhicules dans la caserne de gendarmerie de Nivillac (Morbihan), le 4 mai dernier.


Deux véhicules de gendarmerie avaient été incendiés dans la nuit du dimanche au lundi 4 mai vers 3 heures du matin, dans la caserne de Nivillac.

Les sapeurs-pompiers étaient rapidement intervenus pour éviter que les flammes ne se propagent à d’autres véhicules des militaires, ou à la caserne. Le procureur de la République avait précisé plus tard que les véhicules avaient été « incendiés à l’aide de carburant ».

Des motivations sur fond de vengeance

Une enquête avait alors été ouverte par le parquet de Vannes. Un homme de 53 ans a été interpellé ce mardi dans le cadre de ces investigations rapporte Le Parisien.

Le mis en cause est déjà connu des services de gendarmerie. Ses motivations seraient liées à « un pétage de plombs » sur fond de vengeance liée à des échanges parfois houleux avec les militaires.


Âgé de 53 ans, l’homme a été mis en examen pour dégradation par incendie et introduction sur un terrain militaire. Il a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Vannes. Une information judiciaire a été ouverte dans le même temps.