Indre-et-Loire : Un policier traîné sur plusieurs mètres par un chauffard en fuite


Illustration Actu17 ©

L’homme roulait alcoolisé au volant de son Audi Q5 et a refusé d’obtempérer aux injonctions des policiers, ce vendredi vers 17h30.

Le véhicule était stationné sur le terre-plein central du boulevard Béranger à Tours (Indre-et-Loire), lorsqu’il s’est inséré dans le flot de véhicules sans précaution. Une famille avec une poussette a dû s’écarter en vitesse, puis le chauffard s’est engagé devant… une voiture de police banalisée.

L’homme au volant a fait un doigt d’honneur aux policiers de la brigade anticriminalité (BAC), sans se douter de leur fonction.

Il traîne un policier sur plusieurs mètres

Les fonctionnaires ont actionné leur gyrophare et leur deux-tons en lui faisant signe de s’arrêter. Mais le chauffard a choisi de prendre la fuite en accélérant et en slalomant entre les voitures, relate La Nouvelle République. Il s’est rapidement retrouvé bloqué derrière un bus.

Des membres de la BAC sont descendus de la voiture de service pour se porter à sa hauteur et le chauffard a déboîté subitement. Un policier a été traîné sur plusieurs mètres laissant le fuyard poursuivre sa route. Ce dernier a finalement été interpellé sur le boulevard Heurteloup.


10 mois de prison avec sursis

Le chauffard conduisait avec près de 2 g/l d’alcool dans le sang. Le policier, quant à lui, s’est vu délivrer 1 jour d’incapacité totale de travail (ITT).

À l’issue de sa garde à vue, le mis en cause a fait l’objet d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC). Au tribunal, l’état dépressif du prévenu âgé de 48 ans a été évoqué. Il a été condamné ce samedi, à dix mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve pour « refus d’obtempérer aggravé, rébellion, outrage et conduite sous l’empire d’un état alcoolique ».

L’homme s’est vu notifier une obligation de soins et devra indemniser la victime, selon le quotidien régional. Son permis de conduire a été annulé et son véhicule haut de gamme a été confisqué.