Indre-et-Loire : Une adolescente de 13 ans mise en examen pour avoir tenté de tuer son enseignant


Illustration. (Adobe Stock)

Une élève de 13 ans a poignardé son professeur ce vendredi matin dans l’enceinte du collège Puy de la Roche, à Richelieu (Indre-et-Loire). Elle a été mise en examen pour tentative d’assassinat et placée en détention provisoire.

Elle a reconnu les faits. Une jeune collégienne âgée de 13 ans a été mise en examen pour tentative d’assassinat sur l’un de ses enseignants avant d’être placée en détention provisoire a indiqué le procureur de la République de Tours, ce dimanche soir. Cette dernière était jusqu’ici inconnue des services de police.

La victime, un professeur de mathématique, n’a été que légèrement blessé au thorax. Son incapacité totale de travail (ITT) a été fixé à un jour. L’homme n’a pas été hospitalisé a précisé le magistrat.

« Un couteau de type pliable »

Concernant les faits, la jeune fille a utilisé « un couteau de type pliable ». Une arme qu’elle avait « pris chez elle le matin ». Elle a agressé son professeur « à la fin d’un cours ». Le procureur a ajouté que la mise en cause n’avait jamais amené ce couteau au collège Puy de la Roche de Richelieu, où elle est scolarisée.

« Elle indique notamment avoir une haine des mathématiques »

La jeune fille a été immédiatement interpellée et placée en garde à vue. Elle a ensuite été déférée ce samedi. « Décrite par ses camarades de classe comme en retrait et assez solitaire, elle a, pour l’instant, des difficultés à expliquer son geste. Elle indique notamment avoir une haine des mathématiques sans en vouloir de manière personnelle à son professeur », a détaillé le procureur, précisant que c’est bien le professeur de mathématiques qui était la cible de la collégienne.


La mise en cause de 13 ans va faire l’objet d’expertises psychologique et psychiatriques. « Une cellule médico-psychologique a été mise en place immédiatement au sein de l’établissement scolaire et demeurera active la semaine prochaine », a également déclaré le procureur de la République.