Isère : Un maire demande à des jeunes d’arrêter de jeter des pétards, il est agressé et violemment frappé


La maire de Miribel-les-Échelles a été agressé sur la place de l'église. (capture écran Google)

Le maire d’une petite commune d’Isère intervenait pour faire cesser des jets de pétards ce lundi soir. Il a été agressé et blessé par plusieurs jeunes.

Il était environ 21 heures lorsque Williams Dufour, 51 ans, maire de Miribel-les-Échelles, a été violemment pris à partie par plusieurs jeunes rapporte Le Dauphiné. L’élu s’était rendu sur la place de l’église, pour faire cesser des jets de pétards.

Les perturbateurs ont fait usage de mortiers d’artifice à son encontre avant de le frapper, notamment au visage. La victime a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et a été transportée au centre hospitalier de Voiron. Quant aux agresseurs, ils ont pris la fuite sur des scooters. L’enquête a été confiée à la gendarmerie.

7 jours d’ITT

Williams Dufour s’est confié au quotidien régional. Il a quitté l’hôpital dans la nuit et 7 jours d’Incapacité totale de travail (ITT) lui ont été attribués.

« J’ai une luxation d’un doigt, une brûlure à une main et des points de suture à une arcade sourcilière », a-t-il détaillé. Le maire se trouvait avec deux de ses adjoints lorsqu’il a été agressé. Le fait d’annoncer sa qualité d’élu n’a rien changé.


« Il s’agit de garçons d’environ 16 à 18 ans, qui ne sont visiblement pas de la commune », a-t-il ajouté. Ces derniers étaient six. Les agresseurs ont essayé de masquer la plaque d’immatriculation de leurs deux-roues en prenant la fuite mais un témoin est parvenu à relever l’une d’entre elle a souligné l’édile.