Isère : Une infirmière soupçonnée d’avoir escroqué 129 000 € à la CPAM


Illustration. (Shutterstock)

Face aux enquêteurs spécialisés, la mise en cause a affirmé qu’il s’agissait d’erreurs de saisie.

Jeudi, une infirmière libérale a été interpellée par les policiers de la brigade de la délinquance astucieuse. Âgée d’une quarantaine d’années et demeurant à Satolas-et-Bonce en Isère, elle est soupçonnée d’avoir escroqué la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) à hauteur de 129 000 euros.

Près de 18 500 € saisis par la police

L’infirmière libérale aurait surfacturé des actes et des frais de déplacement, et établi des actes fictifs entre 2014 et 2016. Les enquêteurs ont saisi environ 18 500 euros sur une assurance vie, rapporte Le Progrès.

À l’issue de sa garde à vue, la mise en cause elle a été laissée libre avec une convocation en justice fixée au 20 septembre prochain.